Anxiété accrue chez les ados des classes spécialisées 

La fermeture des écoles secondaires fait éclater les repères chez les adolescents en classe régulières et a un effet plus sévère encore pour ceux des classes adaptées.

Claudia Daigle coordonnatrice à l’Association de parents de l’enfance en difficulté (APED), observe plus de comportements agressifs chez ces élèves confinés à la maison.

Certains adultes qui travaillent de leur domicile ont l’impression de perdre le contrôle.

Mme Daigle se veut rassurante en affirmant qu’il est normal de se sentir dépassés par les évènements en cette période de pandémie.

Un parent devrait passer du temps de qualité avec le jeune, suggère l’intervenante, une stratégie qui pourrait éviter une crise de colère.

À nouveau Claudia Daigle.

L’APED offre un soutien téléphonique aux parents qui en sentent le besoin.

Cet organisme de Longueuil tient aussi des rencontres virtuelles pour les familles. 

Auteure : Katina Diep