Vote secret des intervenantes en petite enfance en milieu familial de la Montérégie 

Les éducatrices en petite enfance en milieu familiale du Québec ont toujours la volonté de déclencher une grève.

Un vote à huis clos s’est tenu mardi soir, dans le local du Syndicat de Champlain (CSQ) dans l’arrondissement de Saint-Hubert, pour cette possible grève dans les services de garde en milieu familial.

Ce vote secret a été réalisé par la Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ-CSQ) de la Montérégie.

Sur 1200 membres régionaux, 140 intervenantes étaient présentes pour voter sur les moyens de pression compris dans la demande de grève.

Si le vote est en faveur de la grève, les garderies devraient ouvrir leurs portes 15 minutes plus tard, les vendredis matins, pendant huit semaines.

À la 9e semaine, une demi-journée de travail serait coupée, tandis qu’une journée complète de fermeture à la 10e semaine est prévue lors de cette première vague de moyens de pression.

Lorsque les 14 Alliances des intervenantes en milieu familial du Québec auront voté, d’ici le 14 janvier, la grève pourrait être déclenchée. 

Auteur: Patrick Berger