Le SPAL cherche de potentielles victime d’un trio de proxénètes

Les enquêteurs du Service de police de l’agglomération de Longueuil sont à la recherche de potentielles victimes d’un trio de proxénètes qui opérait sur le territoire.

Les trois individus ont comparu devant la justice jeudi, après leur arrestation survenue la veille.

Ils font face à des accusations de proxénétisme, agression sexuelle, séquestration et production de pornographie juvénile.

D’autres accusations d’avoir rendu du matériel sexuellement explicite à une personne de moins de 18 ans, trafic de drogue et d’avoir recruté une mineure pour rendre ds services sexuel, pèsent aussi contre eux.

Ces proxénètes sont Kamille Béchard, 28 ans, le tatoueur Marc Frappier alias, Marc Tattoo, 37 ans et Christian Lamer 33 ans.

Les deux premiers ont envoûté une adolescente en février et lui ont fait vivre de l’exploitation sexuelle, de la prostitution et de la consommation de drogue pendant quelques mois.

Le SPAL indique qu’un signalement avait été fait cet hiver à la DPJ dans cette affaire et les policiers ont alors ouverts une enquête qui a conduite à mettre la main au collet des sombres individus.

Des éléments  portent les policiers à croire que les suspects pourraient avoir fait d’autres victimes, il suffit de contacter les enquêteurs du Service de police de Longueuil au 450-463-7192, si tel est le cas.

Auteur: Henri-Paul Raymond