Le pasteur de Longueuil, Mario Monette plaide coupable de sévices sur des enfants

Le pasteur Mario Monette et sa conjointe Carole Van Houtte de Longueuil reconnaissant avoir fait subir des sévices à des enfants et d’avoir encourager leurs fidèles à infliger des châtiments corporels.

Selon TVA Nouvelles, le couple devait comparaître au palais de justice de Longueuil lundi et à la surprise ils ont reconnu leurs gestes reprochés.

Ils ont admis avoir posé des actes de châtiments pendant au moins 25 ans sur leurs huit enfants.

Les gestes pouvaient aller de menaces de mort, de séquestration et de lésions corporelles.

Certains de leurs enfants ont dénoncé cette violence à leur égard, surtout depuis que les parents se sont convertis à l’église baptiste que dirigeait Monette depuis près de 40 ans.

Le couple âgé de plus de 70 ans faisait face à 32 chefs d’accusation.

Auteur : Henri-Paul Raymond