Le CEFIR obtient une subvention de plus de 300 000$

Le gouvernement du Canada a annoncé hier l’octroi de 304 000$ pour financer les recherches du CEFIR, soit le Centre d’expertise et de formation sur les intégrismes religieux et la radicalisation.

Le Centre du Cégep Édouard-Montpetit de Longueuil mène entre autres des études sur les mouvements d’extrême-droite au Québec.

Le gouvernement du Canada puise la somme dans le Fonds pour la résilience communautaire.

Le CEFIR compte utiliser l’argent entre autres pour dresser un portrait de la situation d’extrême-droite au Québec.

Martin Geoffroy, directeur du CEFIR, affirme qu’il est important de se pencher sur la question.

 

La vingtaine de personnes qui travaillent sur le projet vont ensuite développer différents outils de formation sur le sujet.

L’objectif est de former les intervenants en santé et services sociaux à propos des enjeux d’extrême-droite.

Un programme jeunesse va aussi servir à outiller les jeunes face aux discours extrémistes.

Auteure: Maryanne Dupuis