Deux Montérégiennes accusées de fraude pyramidale

Lioudmila Minina, 56 ans de Saint-Hyacinthe et Isabelle Turcotte, 43 ans de Carignan ont comparu au palais de justice vendredi pour faire face à diversers accusation en maière de fraude.

La Division des enquêtes sur les crimes économiques de la Sûreté du Québec a mené l’enquête pour découvrir que les deux femmes étaient impliquées dans un stratagème de fraude de type pyramidale.

Il s’agit d’un principe d’investissement où les gens qui investissent doivent à nouveau recruter des gens pour qu’à leur tour ils investissement.

Ce type de système d’investissement est illégal.

La SQ rappelle la consigne de l’Office de protection du consommateur qui recommande d’obtenir l’avis d’un conseiller juridique avant de prendre une décision impliquant un investissement financier.

Un participant à un système d’investissement pyramidale est aussi passible d’une infraction criminelle.

Journaliste : Simon Deschamps