Les organismes d’aide aux itinérants de Longueuil en mode prévention

Les organismes de Longueuil impliqués dans l’aide aux personnes itinérantes sont en mode action avec l’éclosion actuelle des cas de COVID-19.

Le directeur général de la Table en itinérance Rive-Sud (ITRS), Gilles Beauregard, estime que tous les partenaires sont sur le qui-vive et que les moyens se mettent en place pour accompagner et éventuellement soigner cette clientèle.

Si au printemps dernier peu de cas par contamination communautaire ont été enregistrés, le portrait peut être différent pour la seconde vague.

Un comité y travaille depuis des mois.

L’ITRS collabore avec le CISSS Montérégie-Centre, la Ville de Longueuil, des organismes d’aide et le Service de police.

L’église Notre-Dame-de-Grâce, devenu la Halte du coin, offre de l’hébergement et des ressources avec une quinzaine de lits et une possibilité d’en ajouter au besoin.

Le défi, outre d’éviter que les itinérants se retrouvent au métro Longueuil, et pour bien les aider, est d’avoir le financement nécessaire, ajoute M. Beauregard.

Le Motel Siesta pourrait de nouveau être sollicité comme au printemps dernier si le nombre de cas explosait.

Auteur : Henri-Paul Raymond