La Prairie achète des pièces de protection respiratoire

La Ville de La Prairie ajoute de nouveaux équipements de protection respiratoire ultra performant à ses premiers répondants.

La Ville a pris cette décision en raison du risque de pénurie de matériel médical qui sévit en ce moment au Québec.

Le maire Dont Serres estime que la situation actuelle exige des réponses à la hauteur des enjeux en cause.

Selon lui, La Prairie ne peut se permettre de négliger l’entière sécurité et protection des résidents et les pompiers doivent être sûrs d’intervenir en toute quiétude.

Le directeur du Service de sécurité incendie de La Prairie, Marc-André Breton, dit que l’équipement acquis va offrir un degré de protection respiratoire supérieur aux masques N95.

Il s’agit d’adaptateurs qui se fixent directement sur les pièces du matériel facial des pompiers.

Il rappelle l’importance de bien protéger le visage des intervenants contre la projection de gouttelettes pouvant être contagieuses.

Le Service incendie s’est aussi entendu avec le Syndicat pour adopter un horaire rotatif de 24 heures.

Auteur: Henri-Paul Raymond