La mairesse Sylvie Parent prise pour cible par l’opposition de Longueuil

Le parti de l’opposition à Longueuil, Longueuil Citoyen, dépose son bilan de mi-mandat et en profite au passage pour critiquer le travail de la mairesse Sylvie Parent.

D’abord, le conseiller Michel Lanctôt déplore la multiplication des délais dans des projets, notamment avec des programmes d’aide dans le cas de l’agrile du frêne et l’absence de suivi dans les dossiers prioritaires.

Le président de l’arrondissement Vieux-Longueuil Benoît L’Écuyer revient avec le dossier du salaire de la mairesse qui soutient-il, refuse d’écouter les citoyens.

Pour sa part, le chef de l’opposition, Xavier Léger, se serait attendu à ce que Mme Parent soit plus proactive et face preuve de plus de leadership dans sa gestion.

Il aborde les réalisations de son parti, dont le gel de taxes, l’adoption d’un nouveau règlement sur les chiens dangereux, l’adoption de la Déclaration d’urgence climatique ou le quartier Vert urbain.

Le parti de la mairesse, Action Longueuil, n’a toujours pas répondu à nos demandes pour son bilan de mi-mandat.

Auteur: François Bertrand-Potvin