Une pétition pour l’accessibilité d’un ancien champ de tir du mont Saint-Bruno

Des signataires d’une pétition veulent protéger l’ancien champ de tir de la Défense au mont Saint-Bruno contre tout développement immobilier.

La pétition de 1 745 noms a d’ailleurs été déposée à la Chambre des communes par le député fédéral de Montarville, Stéphane Bergeron.

Les signataires demandent au ministre de la Défense d’agir rapidement pour que le site soit transféré à un organisme comme la SEPAQ.

Il pourrait aussi être repris par un organisme régional ou municipal compétent, pour être protégé du développement immobilier et que l’accès soit redonné aux citoyens.

Ce serait pour une utilisation récréative dans le respect des espaces réservés pour la préservation des espèces protégées.

«Le terrain n’est plus utilisé depuis un certain temps et est maintenant verrouillé et surveillé, condamnant ainsi toutes les activités récréatives qui s’y déroulaient auparavant», explique Stéphane Bergeron.

Le député affirme également que le site compte des terrains de soccer, des sentiers de vélo de montagne, de ski de fond et de raquette aménagés et entretenus dans le passé par des bénévoles.

Auteure : Magalie Masson