Un comité des usagers dénonce une situation dans une résidence non-conventionnée

Le Comité des usagers Argyle / St-Lambert fait une sortie publique pour dénoncer une situation qu’il juge inacceptable pour les résidents de l’édifice de quelque 200 chambres.

La direction de l’établissement a décidé de démarrer un projet pilote qui consiste à jumeler huit chambres simples en y logeant deux personnes âgées.

Le porte-parole du comité des usagers, Daniel Gagné affirme que c’est insensé d’imposer une telle mesure à des résidents en pleine période de crise sanitaire, d’autant plus que les résidents ont en moyenne plus de 80 ans.

C’est selon lui, inacceptable dans un contexte actuel où le mot d’ordre est de garder des distances raisonnables entre personnes et envers les aînés.

Le Comité demande au CISSSMC, au CHSLD Argyle et à la Résidence les Écluses St-Lambert de renoncer définitivement à la création de chambres semi-privées.

Le Comité des usagers se tourne vers la ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, pour lui demander d’annuler le contrat et de mettre un terme à ce projet pilots.

Le FM 103,3 attend des précisions de la part du CISSS Montérégie Centre.

Auteur : Henri-Paul Raymond