Sécurité ferroviaire: les citoyens devront patienter

Le projet du déplacement de la voie ferrée à Boucherville doit respecter plusieurs étapes, avant d’élaborer un échéancier.

Les citoyens qui vivent dans le secteur du boulevard Fort-Saint-Louis, devront donc s’armer de patience.

En effet, les autres municipalités de l’agglomération de Longueuil, comme Saint-Bruno-de-Montarville et Saint-Lambert doivent être consultées.

La ville de Sorel-Tracy occupe aussi une place importante, car l’agrandissement du port de Contrecœur, aura une incidence sur le transport des marchandises de la Rive-Sud.

L’étude des différents tracés du secteur de l’A-30 et l’A-20 dévoilés la semaine de dernière, est préliminaire.

La Ville de Boucherville ne peut financer une étude de faisabilité plus détaillée, le dossier est donc mis en attente.

Le maire Jean Martel est bien conscient, des inquiétudes des citoyens, en raison du transport de marchandises dangereuses. Explications.

Notons que le transport par convois est de juridiction fédérale et que la compagnie ferroviaire Canadien National (CN) est propriétaire des chemins de fer.

Journaliste: Katina Diep