Longueuil va recevoir de l’argent pour aider les populations vulnérables

La Ville de Longueuil reçoit une aide financière pour supporter des organismes en soutient en santé mentale.

L’argent provient de l’Association médicale canadienne et la Fédération canadienne des municipalités.

Ces deux entités ont voulu créer un fonds d’intervention communautaire pour les populations canadiennes doté d’une enveloppe globale de 10 M$.

La mairesse, Sylvie Parent, dit que 70 villes au pays reçoivent de l’argent pour le redistribuer auprès des personnes en itinérance ou avec problèmes de toxicomanie.

Ici, c’est l’initiative du Comité d’action itinérance de Longueuil qui a retenu l’attention des organismes.

Mme Parent a aussi rappelé lundi qu’une quarantaine d’employés municipaux font quotidiennement des appels pour prendre des nouvelles des gens âgés qui sont toujours confinés et en isolement, afin de briser la solitude.

La mairesse parle de résilience de ces aînés et encourage chaque citoyen à prendre soin de ces grands-parents.

Auteur: Henri-Paul Raymond