SPAL

Longueuil défend la police de proximité en Commission sur la réalité policière

Longueuil veut que les Villes gardent le contrôle sur les coûts et la gestion des services de police spécialement dans les grandes villes.

C’est la position qu’elle a défendue le 24 novembre devant le Comité consultatif sur la réalité policière au Québec lors des audiences publiques.

Longueuil souhaite que Québec aide financièrement les municipalités à supporter les coûts pour leurs services policiers, en équité avec celles qui sont desservies par la Sûreté du Québec.

Longueuil s’oppose également à la proposition du SPVM de fusionner leurs corps policiers avec celui de Laval.

La Ville veut plutôt miser sur la collaboration tout en préservant l’expertise propre à chacun de ceux-ci pour répondre aux besoins spécifiques de chacun des territoires.

Journaliste: Simon Deschamps