Les députés du Bloc québécois veulent parler d’économie

Les députés du Bloc québécois, dont ceux de la Rive-Sud, ont l’intention de parler d’économie et veulent faire des propositions sous forme de plan de relance avec des valeurs québécoises et environnementales.

C’est ainsi que le parti a clos la plus récente session parlementaire, bouleversée par la COVID-19, et envisage la reprise des travaux, à l’aube de l’automne.

Le chef du BQ et député de Chambly, Yves-François Blanchet, dit qu’il faut accélérer et améliorer le soutien à la population et aux entreprises québécoises, fortement ébranlées par la crise.

Jetant un regard sur la dernière session, le Bloc rappelle que la crise des barrages autochtones sur les voies ferrées a pu être réglée de façon pacifique par sa proposition de créer une cellule de crise et par l’arrêt temporaire des travaux sur le pipeline au coeur de la discorde.

Puis, le BQ a rapidement demandé la fermeture des frontières au début de la crise du coronavirus.

Le député de Longueuil – Saint-Hubert, Denis Trudel, rappelle aussi ses récentes batailles pour des mesures d’urgence, le logement social, la distribution d’aide alimentaire, son soutien au personnel hospitalier et aux bénévoles dans les organismes d’ici.

Auteur :Henri-Paul Raymond