Le Cercle des fermières de Saint-Bruno demande une exemption de taxes

Une résolution voulant que le Cercle des fermières de Saint-Bruno soit exempté de toutes taxes foncières a été adoptée par le conseil municipal de la Ville, mardi soir.

Pauline Lévesque, trésorière pour le Cercle des fermières, a indiqué aux élus que le paiement de taxes mettait en péril la survie de l’association.

Selon Mme Lévesque, un montant de 3 000$ serait versé annuellement à la municipalité.

La résolution adoptée sera acheminée à la Commission municipale du Québec, qui doit transmettre par la suite sa décision.

Une telle exemption accordée à un organisme à but non lucratif est valide pour une période de 9 ans.

Après ce délai, la Commission doit procéder à une révision du cas.

Auteure : Magalie Masson