Le SPAL veut prendre le pouls des citoyens

Le Service de police de l’agglomération de Longueuil amorce un dialogue sans précédent avec les citoyens.

En partenariat avec l’Institut du Nouveau Monde (INM), le SPAL veut connaître les expériences, perceptions et attentes des résidents des cinq villes de l’agglomération envers le corps policier.

Pour ce faire, un budget 73 160 $ est accordé au projet.

Le directeur du SPAL, Fady Dagher, parle d’un « changement de culture » en lien avec la réalité.

Il dit que plus des deux tiers des interventions ne sont pas liées à des causes criminelles.

La diversité culturelle et l’intelligence émotionnelle sont les deux enjeux principaux, ajoute monsieur Dagher.

Selon la directrice générale de l’INM, Julie Caron-Malenfant, les différentes préoccupations vont toutes être considérées pendant les consultations.

Au total 10 forums vont être complétés.

Les résidents ont jusqu’au 30 avril pour remplir un questionnaire en ligne et le rapport final sera remis au SPAL à la fin juin.

Auteure : Laëtitia Gagnon