Longueuil pourrait se tourner définitivement vers l’usine de biométhanisation de Varennes

Le comité exécutif de l’agglomération de Longueuil devait se prononcer ce matin sur l’avenir de la future usine de biométhanisation de la Ville.

Selon La Presse, Longueuil pourrait se tourner plutôt vers un agrandissement de l’usine déjà existante située à Varennes, pour un coût de près de 37 millions de dollars.

Il s’agirait alors d’une entente entre Longueuil et la Société d’économie mixte de l’est de la couronne sud (SEMECS) pour le traitement des matières organiques sur tout le territoire de l’agglomération.

Celle-ci débuterait en janvier 2023, se terminerait en 2043 et pourrait être renouvelée vingt ans de plus.

Selon le directeur des communications au cabinet de la mairesse Jean Luc Benoît, dans le cas où le comité d’agglomération donne le feu vert, la décision irait ensuite au conseil d’agglomération dans quelques semaines.

Il assure que les élus donneraient les orientations du projet lors du conseil municipal avant que toute entente ne soit conclue.

Auteure: Emilie Tremblay