Eau chlorée à Longueuil, insatisfaction citoyenne

Des centaines de citoyens de la grande région de Longueuil sont fortement dérangés par les odeurs et le goût de chlore dans l’eau potable.

D’ailleurs, le mur Facebook de la ville a littéralement explosé de commentaires de gens mécontents.

Certains reprochent à la Ville de ne pas avoir informé avant de procéder au traitement de l’eau avec l’ajout de chlore en raison des pluies et de la fonte rapide de la neige et ainsi réduire le niveau de particules dans l’eau.

Ils auraient aimé que les impacts soient expliqués.

Certains parlent de forte odeur de javel et de problèmes de picotement de la peau après la douche ou le bain.

D’autres critiquent la lenteur de l’information qui aurait pris des jours avant d’être donnée et certains auraient aimé l’apprendre avant que le traitement soit fait.

Des citoyens font même un parallèle avec la présence d’hydrocarbure dans l’eau potable, en janvier 2015 et la faille dans l’information et les mises en garde tardive.

À l’époque l’administration municipale disait que la fuite de 28 000 litres de diesel échappés dans le réseau d’égout et le fleuve Saint-Laurent, n’avait pas touché les réservoirs d’eau potable.

Elle s’est ravisée une fois les résultats d’analyse reçus et a procédé à une vaste distribution d’eau en bouteille.

Auteur: Henri-Paul Raymond