Un Rive-Sudois apprend à ses dépens à ne pas proférer des insultes sur le web

Un résident de la Rive-Sud, André Audet, apprend à ses dépens qu’il est illégal de proférer des menaces à qui que ce soit en utilisant les réseaux sociaux.

L’individu a été accusé d’avoir fomenté des propos haineux de façon volontaire et d’avoir incité publiquement à la haine, notamment envers le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, et envers la communauté musulmane, rapporte La Presse.

Il a comparu la semaine dernière devant le juge au palais de justice de Longueuil pour des événements disgracieux qui se sont produits au cours des dix premiers mois de l’année 2019.

André Audet a été arrêté par la Gendarmerie royale du Canada (GRC) en fin d’année dernière et s’il est reconnu coupable, il risque deux ans de prison.

Il est le troisième individu au Québec à devoir répondre de ses propos haineux sur Internet et les réseaux sociaux et à être arrêté par les forces de l’ordre.

L’Équipe intégrée de la sécurité nationale de la GRC n’a pas dévoilé la nature exacte des propos émis par le Rive-Sudois.

Auteur: Henri-Paul Raymond