Un budget en santé, éducation et environnement

Le plus récent budget du ministre des Finances du Québec, Éric Girard met l’accent sur le transport écologique, les soins de santé et de services sociaux et sur l’éducation.

Ce budget présenté mardi prend un tournant pour ainsi dire vert.

Il est question d’électrifier davantage le transport par la mise en œuvre de chantier plus écologiques dans la mobilité afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Il pourrait donc être amorcé des études de projets dans certaines régions, dont en Montérégie.

Ce serait le cas pour un possible prolongement de la ligne du REM jusqu’à Chambly et de projets de tramway électrique, dont à Longueuil.

Les études peuvent prendre plusieurs années cependant.

C’est la prolongation aussi du rabais de 8000 $ à l’achat d’un véhicule électrique pour les intéressés.

Le gouvernement Legault veut poursuivre son implantation de maternelles 4 ans avec un nombre de 350 cette année en plus de nouvelles classes spécialisées dans les écoles (150).

L’accès au système de santé et de services sociaux et aux services offerts aux aînés profite aussi de la venue d’argent neuf, tout comme pour les jeunes en difficulté et pour les personnes avec un handicap.

Les programmes en santé mentale doivent aussi être bonifiés, également pour aider les victimes de violence conjugale et pour les personnes autochtones, sans oublier les proches aidants et l’ajout de places en CHSLD.

Enfin, l’univers de la musique, de la production de scène et la langue français verront des crédits d’impôts et des programmes leur être octroyés, ou pour les infrastructures culturelles, sur 10 ans.

Le ministre Girard pourra certainement aborder son budget devant des membres de la CCIRS au Parcours du Cerf de Longueuil le 30 mars prochain.

Auteur : Henri-Paul Raymond