Un barrage érigé sur une voie ferrée à Saint-Lambert

La ligne de train exo 3 est paralysée par des manifestants qui ont érigé un barrage sur la voie ferrée dans la ville de Saint-Lambert.

Le barrage est érigé depuis peu avant 13h à l’angle des rues St-Georges et St-Charles et selon les premières constatations, il y aurait plus d’une soixantaine de manifestants sur place.

Le Service de police de l’agglomération a dépêché des agents sur place, mais ne gère pas la situation du blocus sur la voie ferrée, ce sont les agents du Canadien national qui font ce travail.

Certains passagers du train de banlieue s’inquiètent pour quitter le centre-ville de Montréal pour se rendre à la gare de Saint-Hubert et celle de Mont-Saint-Hilaire.

Les responsables d’exo affirment que les usagers sont invités à prendre les autobus locaux.

Les titres TRAINS seront acceptés à bord des autobus (1) ligne 200, 300 exo Vallée du Richelieu (2) lignes 1 et 6 du réseau RTL et dans le métro .

Le Service de police de l’agglomération a dépêché des agents sur place, mais ne gère pas la situation du blocus sur la voie ferrée, ce sont les agents du Canadian national qui font ce travail.

Vers 15 h 15 des agents du SPAL ont dû intervenir auprès d’un automobiliste qui semblait s’apprêter à forcer le barrage effectué par le SPAL à l’intersection de la rue Saint-Georges et rue Upper Edison.

Le conducteur, un homme dans la trentaine, a dû être maîtrisé alors qu’il n’obtempérait pas aux indications des agents.

L’individu n’aurait vraisemblablement aucun lien avec la manifestation en cours. L’homme a été libéré sur place. Des mesures pénales pourraient être portées à son égard, écrit le SPAL.

Auteur: Henri-Paul Raymond

Photos: Dernière heure/Flash news

4/12