Saint-Bruno-de-Montarville pourrait devenir Ville amie des Monarques

L’administration municipale à Saint-Bruno-de-Montarville analyse la possibilité de devenir «Ville amie des Monarques».

C’est à la suite d’une demande d’une citoyenne en juillet que le conseil de ville et les fonctionnaires ont décidé d’étudier la possibilité de le devenir.

Monique Rondeau a soulevé ce point en soulignant qu’un hommage a été rendu à Georges Brossard, citoyen de cette ville.

Elle parle de l’importance de devenir Amie de ce papillon pour le protéger, en affirmant que le papillon voyage entre le Canada et le Mexique.

Mme Rondeau estime que la Ville de Saint-Bruno n’aurait pas besoin de retoucher en profondeur ses politiques pour ce faire.

Mme Rondeau rappelle que cette initiative est née d’une idée de David Suzuki et qu’une quarantaine de villes québécoises, dont Candiac, Saint-Constant, Varennes et Saint-Lambert, ont épousé la cause.

Auteur: Henri-Paul Raymond