La police de Longueuil arrête un pasteur

Le Service de police de l’agglomération de Longueuil vient de mettre la main au collet du pasteur Mario Monette et de son épouse Carole Van Houtte.

Le couple âgé de 65 ans faisait l’objet d’une enquête amorcée en février 2018 pour des actes posés sur de jeunes victimes d’âge mineur.

Selon le SPAL, le duo faisait subir des châtiments corporels à des enfants, prêchait et encourageait ses fidèles à faire de même sur leurs propres enfants.

Les suspects exerçaient de plus un contrôle psychologique important sur certains membres de l’église.

Mario Monette et Carole Van Houtte vont comparaître demain au palais de justice de Longueuil sous plusieurs chefs d’accusation, soit un total de 32.

Ces chefs vont d’agression armée, voies de fait, menaces séquestrations, avoir infligé des lésions corporelles et incitation à commettre un acte criminel, entre autres.

Les actes reprochés au couple se sont produits entre 1974 et 2019.

Auteur:Henri-Paul Raymond