Les techniciens en santé passent en « mode médiation »

Le syndicat des techniciens en laboratoire, fait face à une impasse, dans les négociations avec Québec.

L’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS), négocie depuis un an avec le provincial.

La présidente de l’APTS Andrée Poirier, a interpellé le ministre du Travail et de l’Emploi Jean Boulet, pour passer en « mode médiation ».

Une première rencontre était prévue le 21 janvier.

Le regroupement accuse les intervenants de manquer de volonté et laisse entendre que la crise sanitaire pousse les employés du réseau sur une pente descendante.

Les piètres conditions de travail, deviennent un avantage concurrentiel pour les agences de placement, avance l’APTS.

Ces établissements privés offrent un horaire de travail moins contraignant.

Il ne s’agit pas seulement du salaire.

Une centaine d’emplois différents sont représentés par l’APTS. Les techniciens en imagerie médicale, aident notamment les médecins à poser un diagnostic de COVID-19.

Journaliste : Katina Diep