Les indépendants à Longueuil sont déçus du dénouement dans le salaire de la mairesse

Les conseillers indépendants de la ville de Longueuil trouvent que la partisanerie a joué un bien mauvais rôle dans le dossier de la diminution du salaire de la mairesse Parent.

Ils disent que le conseil de ville a raté une occasion de remettre 40 000$ dans les coffres de la Ville et le débat vient de régresser à Longueuil.

Selon le conseiller du district de Laflèche, Jacques Lemire, les élus de l’opposition ont fait un pas dans la mauvaise direction et ont retourné le débat à la case départ.

Il dit que chaque montant est important dans les coffres de la ville et les sommes retournées par la mairesse aurait pu servir à de bonnes causes.

La proposition de Mme Parent a été rejeté par l’opposition et par vote où il fallait plus des 2/3 des voix en faveur, ce qui n’a pas été atteint.

Les indépendants ont d’ailleurs proposés en février dernier un projet de rémunération des élus comprenant notamment d’abolir les jetons de présence sur les commissions et de remettre ces sommes à l’ensemble des membres.

Ils suggéraient aussi, tout comme Mme Parent et comme le parti de l’opposition, d’abolir le supplément salariale versé au maire suppléant.

Auteur: Henri-Paul Raymond