Greenfield Park sent le besoin de faire le point sur les coupes d’arbres

Greenfield Park sent le besoin de faire le point sur les coupes d’arbres

Le président de l’arrondissement Greenfield Park à Longueuil doit rétablir les faits quant à la situation de coupe d’arbres et de l’obligation d’en replanter. 

Robert Myles mentionne recevoir des lettres à ce sujets provenant de citoyens de l’arrondissement, de plus, il a été interpellé par une résidente, du nom de Marie-Reine, lors du conseil d’arrondissement lundi. 

Cette dernière a rappelé qu’il est interdit d’abattre des arbres sur le territoire, alors que certains points à l’ordre du jour donnaient des autorisations. 

Le président Myles affirme que certains propriétaires qui abattent un arbre disent ne pas avoir les moyens d’en replanter un et que le comité d’urbanisme peut accorder un an de sursis pour le faire. 

Robert Myles ajoute que c’est essentiel de planter un arbre après en avoir coupé un, mais Marie-Reine trouve dommage de perdre des arbres matures pour les voir remplacer par de minuscules plantations. 

Auteur : Henri-Paul Raymond