Le conseiller lambertois Blancquaert va travailler sur une réduction des GES

Le conseiller de Saint-Lambert, Loïc Blancquaert, va bientôt collaborer à l’élaboration du Plan d’électrification et de changements climatiques (PECC) du Québec.

Le conseiller va donc s’assoir à la table du groupe mis sur pied par le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Benoit Charrette pour trouver des solutions et proposer des changements dans les habitudes de vie.

Son mandat consiste à élaborer un plan en produisant un rapport qui fera état des enjeux prioritaires aux secteurs d’intervention.

Le groupe va aussi évaluer les mesures potentielles élaborées par le gouvernement et proposer par la suite des mesures additionnelles pour réduire les gaz à effet de serre.

L’objectif est de réduire les émissions de GES au Québec de 37,5 % d’ici 2030, sous leurs niveaux de 1990.

Le Plan d’électrification et de changements climatiques (PECC) devrait être dévoilé en début de l’année 2020.

Auteur : Henri-Paul Raymond