Il faut lever les barricades, estime le Bloc Québécois

Le député de Longueuil-Saint-Hubert, Denis Trudel, joint sa voix à celle du chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet, et exige la levée immédiate des barricades sur les voies ferroviaires du Canada.

À l’instar de son chef, Denis Trudel dit avoir le plus grand respect pour l’autonomie des nations autochtones et être convaincu qu’il n’y a aucun avenir durable à l’exploitation des énergies fossiles.

Le chef du Bloc Québécois déplore que des entreprises soient menacées dans leurs activités de production par le manque d’approvisionnement en marchandises essentielles.

Il déplore aussi que des travailleurs aient de la difficulté à se rendre au travail tandis que d’autres ont perdu temporairement leur emploi cette semaine.

Depuis le début de la crise, le Bloc Québécois a multiplié les propositions au Premier Ministre Trudeau dont la suspension temporaire des travaux du gazoduc Gaslink.

Le député Denis Trudel, et son chef, croient que ces propositions pourraient mener à la levée des barricades.

Écoutez le député Trudel.

Toutefois, ils soulignent tous deux que le recours à la violence n’est pas souhaité par la population.

Auteure: Diane Trudel

 

6/12