François Legault affirme que la pénurie de personnel dans les CHSLD pourrait se résoudre en augmentant les salaires

Après que 40 CHSLD privés aient été visités, le Premier ministre québécois confirme une pénurie de personnel, qui selon lui existait bien avant la crise sanitaire.

« Tout commence par une augmentation de salaire », évoque M.Legault pour pallier au problème du manque de personnels.

Il avoue que les négociations sont compliquées, mais doivent être poursuivies.

De plus, les inscrits manquent à l’appel dans les centres, inquiets par la situation et principalement par un salaire peu élevé.

Les préposés se retrouvent surchargés de travail dans les CHSLD et les résidences pour ainés.

Mille 100 personnes ont été envoyées en renfort dans les endroits les plus critiques.

Le Premier ministre rassure tout de même sur le bon développement des résidences en termes de soins et garde espoir.

Auteure : Mélissa Aubert