Des employés de Lowe’s-RONA se font montrer la porte

Un sentiment d’insécurité sèmerait de l’inquiétude chez le personnel du siège social de Lowe’s-RONA à Boucherville.

TVA Nouvelles a appris mardi qu’une vague de 60 employés en comptabilité doit être transféré vers un siège social américain dans la ville de Moorsville en Caroline du Nord.

La porte-parole de l’entreprise en quincaillerie aurait écrit au média que la décision a été prise de partager les services de comptabilité.

Ce serait en raison du statut international de l’entreprise qui a aussi une division canadienne (RONA).

La conséquence de cette décision est que 60 postes seront abolis en début d’année 2020 à Boucherville. 

Une certaine nervosité se serait donc installée auprès des employés des autres départements administratifs à l’intérieur du siège social de RONA à Boucherville.

Pourtant, le 16 octobre dernier la direction de Lowe’s mentionnait que, selon une inquiétude qui circulait, qu’il n’y a aucun plan pour transférer 200 emplois en technologie de l’information de Longueuil à Bangalore en Inde.

Une rumeur en ce sens avait circulé.

Auteur: Henri-Paul Raymond