Des camps de jour en Montérégie ont des cas d’éclosion au coronavirus 

Trois camps de jour sur cinq  situés sur le territoire de la Montérégie sont aux prises avec une éclosion de la COVID-19, selon la Direction de santé publique de la Montérégie. 

La Presse rapporte que le camp le plus surveillé par les autorités est celui de Charlot lescargot, à Boucherville, où deux groupes seraient préoccupants. 

Des enfants et des moniteurs seraient atteints du virus. 

Il y aurait aussi moins dinquiétude relativement aux quatre autres camps touchés par la COVID-19, dont un est situé à Mont-Saint-Hilaire et lautre à Sainte-Catherine. 

A Mont-Saint-Hilaire, la Ville a indiqué, cette fin de semaine que deux enfants dune même famille en étaient atteints, et tous ont été mis en isolement. 

Du côté de Sainte-Catherine, un cas a été détecté le 11 juillet et le camp est fermé temporairement depuis le 27 juillet  jusquau 27 juillet, en raison de trois nouveaux cas. 

La Ville de Saint-Constant a aussi avisé le 18 juillet quune employée avait été infectée par le virus une semaine plus tôt. 

Auteur : Henri-Paul Raymond