Adoption d’une politique sur le jeu de rue libre à Saint-Bruno-de-Montarville

Une politique sur le jeu libre dans la rue a été adoptée par les élus de Saint-Bruno-de-Montarville lors de la séance du conseil municipal du 24 mars.

Cette politique fait suite à l’adoption de la loi 122, par le gouvernement du Québec, qui vise à augmenter l’autonomie et les pouvoirs des municipalités.

Grâce à cette nouvelle loi, les municipalités peuvent permettre le jeu libre dans les rues, mais sous certaines conditions.

Avant l’adoption de la loi 122 en 2017, il était illégal au Québec de jouer au milieu de la rue et la police pouvait émettre des contraventions aux joueurs dans la rue.

La Ville de Saint-Bruno-de-Montarville empêche toutefois la police d’émettre ce genre de contraventions depuis 2015.

La nouvelle politique du jeu libre touchera des secteurs de rues résidentielles et pour 2020, la Ville travaillera sur un maximum de 10 demandes.

Les citoyens sont donc invités à proposer des rues sur lesquelles le jeu libre serait autorisé.

Le projet est adopté à Beloeil depuis 2016 et devrait voir le jour à Longueuil cette année.

Auteure: Magalie Masson