DASH-L invite le CAPA-L à appuyer le développement de l’aéroport

DASH-L invite le CAPA-L à appuyer le développement de l’aéroport

Le président de Développement aéroport Saint-Hubert – Longueuil, Charles Vaillancourt, demande au CAPA-L de faire preuve d’un esprit constructif face à l’aéroport.

Charles Vaillancourt dit que les projets en cours dans la zone aéroportuaire sont positifs et bien vus par une forte majorité de résidents de cet arrondissement.

Il soutient qu’actuellement tous les efforts sont mis pour réduire au minimum la nuisance sonore des avions et que les résultats sont au rendez-vous.

M. Vaillancourt insiste pour dire qu’il se fait 5 000 vols par année à Saint-Hubert, dont des vols de 737-200.

Ces Boeing volent déjà depuis un an, de jour comme de nuit, et très peu de plaintes à leur sujet ont été acheminées à DASH-L.

Dès le mois prochain, ce sera cinq vols de plus de ce type d’appareil qui seront effectués, dont un de nuit et les avions, même s’ils datent des années 1970, sont équipés de silencieux comme les avions plus modernes.

Il dit comprendre les inquiétudes des gens du CAPA-L mais trouve que certains arguments et craintes sont non fondés.

Le comité du climat sonore doit se réunir le 2 avril et prévoit notamment discuter de cette situation.

Auteur: Henri-Paul Raymond