Le maire de La Prairie monte le ton contre le ministère des transports

Le maire de La Prairie, Donat Serres, se montre plus dur envers le ministère des Transport pour que soient améliorées la fluidité et la sécurité sur la route 104.

Il s’agit de la route qui relie La Prairie et la ville de Saint-Jean-sur-Richelieu.

Selon Donat Serres cette route a déjà coûté trop cher en vies humaines au cours des 15 dernière années.

La plus récente tragédie s’est produite le 12 mars alors qu’une résidente de 77 ans est décédé dans un accident mortel.

C’est le sixième à survenir sur cette route de plus en plus achalandée.

Selon le maire Serres, il faut que Québec prenne conscience du degré de dangerosité grandissant avec le flot toujours grandissant de voitures.

Il demande au ministre François Bonnardel et à son député de La Prairie, Christian Dubé, de mettre les bouchées double pour rendre cette route plus sécuritaire.

Monsieur Serres rappelle que beaucoup d’automobilistes empruntent la R 104 pour se rendre à l’autoroute 30 et avec l’arrivée prochaine du REM, la situation ne fera qu’empirer.

 Auteur: Henri-Paul Raymond