élection

Pas d’élections dans Iberville : une décision responsable selon l’opposition

Le chef de l’opposition Xavier Léger reconnait que la décision de ne pas fixer une date pour les élections partielles dans Iberville est responsable.

Étant donné le contexte particulier de la deuxième vague de la COVID-19 dans la région, la décision lui apparait responsable.

Rappelons que le conseil municipal du 17 novembre a décidé de ne pas renouveler la demande faite à la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation pour qu’elle fixe une date pour l’élection partielle.

Xavier Léger rappelle aussi que des élections partielles auraient nécessité des dépenses additionnelles afin de rendre la tenue sécuritaire d’un scrutin en hiver.

Cette l’élection partielle dans Iberville visait à pourvoir le poste laissé officiellement vacant depuis le 7 février 2020 avec la démission du conseiller d’Action Longueuil, Éric Beaulieu.

Le 22 octobre dernier, Longueuil Citoyen confirmait la candidature de Stéphane Desjardins dans Iberville.

Journaliste : Cybèle Olivier