L’UMQ veut que Québec investisse en santé mentale pour aider les policiers

L’Union des municipalités du Québec demande au gouvernement provincial de faire des investissements en santé mentale pour aider les policiers.

Ces derniers sont de plus en plus occupés par ce type d’intervention.

Sa présidente, et la mairesse de Sainte-Julie, Suzanne Roy, indique que la croissance des interventions en santé mentale n’est pas qu’une affaire de grandes villes.

Les policiers doivent être formés à cette réalité et mieux outillés.

Mme Roy a présenté neuf recommandations de l’UMQ le 26 novembre, dans une audience du Comité consultatif sur la réflexion de la réalité policière au Québec.

Le portrait de la criminalité change.

L’UMQ propose aux corps policiers limitrophes de partager leurs ressources et d’être appuyé par des civils, notamment.

Journaliste: Simon Deschamps