Les professionnels en santé attendent une prime

Le syndicat des technologues en radiologie accuse Québec de faire la sourde oreille, car ses spécialistes ne touchent toujours pas de primes.

L’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS), dit avoir droit à deux primes distinctes, en raison des risques associés à la COVID-19.

Selon le représentant national de la Montérégie-Ouest Francis Collin, ces revendications sont les mêmes depuis le début de la pandémie.

Par ailleurs la pénurie de vaccins inquiète les employés, qui travaillent en résidence pour personnes âgées.

M. Collins rappelle qu’ils sont exposés au virus et font donc partie des cas prioritaires.

Cette situation touche aussi la Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ), qui représente les infirmières.

L’APTS et la FIQ font équipe, dans les négociations avec leur employeur, pour certains éléments de leur nouvelle convention collective.

Journaliste: Katina Diep