Les agriculteurs privés de propane de plus en plus impatients 

Quelques centaines d’agriculteurs de la Rive-Sud et de la Montérégie veulent des actions sur l’actuelle crise du gaz naturel.

Des producteurs se sont rendus en tracteur aux bureaux montréalais du premier ministre Justin Trudeau pour manifester en matinée lundi.

Un des lieux de rassemblement était Saint-Hubert où une quinzaine de tracteurs ont ensuite pris le pont Jacques-Cartier pour rejoindre d’autres acolytes devant le bureau du premier ministre Trudeau sur le boulevard Crémazie.

Les agriculteurs vivent cette crise en raison du déclenchement de la grève de 3200 employés du CN, il y a une semaine.

Certains agriculteurs privés de propane disent anticiper des pertes de 80 000 $ à 100 000 $, sans compter les pertes céréalières et animales.

Écoutons deux producteurs manifestants, David Phaneuf et Hugo Lafortune.

Selon l’Association québécoise du propane, environ 80 % du propane arrive au Québec par train et ce gaz est indispensable pour sécher les productions de grains.

De leur côté, les distributeurs de propane ont décidé de privilégier la livraison aux secteurs essentiels comme les établissements de santé.

Même si le gouvernement fédéral décide d’opter pour l’adoption d’une loi spéciale, pour obliger les travailleurs du CN à rentrer au travail, la procédure ne pourrait régler la situation avant au moins 72 heures.

Auteur : Patrick Berger