Le SPAL est un des deux services de police québécois à avoir des armes .300 Blackout

Le Service de police de l’agglomération de Longueuil est un des seuls services policiers au Québec à posséder des armes d’une puissance équivalente aux AK-47.

Depuis l’an dernier, le SPAL a dans son artillerie des carabines de calibre .300 Blackout, un fusil d’assaut à forte frappe tirant de plus gros projectiles.

Selon le SPAL, ces armes puissantes sont manipulées par des agents spécialisés du Groupe tactique d’intervention et ne font aucunement partie de l’arsenal régulier d’un policier.

Elles peuvent être utilisées lors de missions spécifiques comme ce serait le cas en situation d’acte terroriste ou lorsque qu’un conducteur de camion bélier fonce dans une foule.

Les relationnistes du SPAL indiquent que ces armes sont aussi plus courtes que les carabines professionnelles et plus légères et qu’il faut retenir que les bandes criminalisées sont aussi armées plus puissamment qu’avant.

Le projectile qui sort du .300 Blackout peut traverser une portière de véhicule et même perforer un bloc moteur.

La Sûreté du Québec (SQ) est le seul autre corps policier à posséder ces armes et le SPVM parle de s’en doter.

Auteur: Henri-Paul Raymond