Le monde agricole vise une cohabitation harmonieuse en Montérégie

Des partenaires du monde agricole veulent démystifier les croyances, atténuer les contrariétés et aborder les enjeux liés au travail agricole.

Le tout a commencé hier lundi par le lancement officiel de la campagne de sensibilisation « Notre campagne un milieu de vie à partager ».

Ce projet d’envergure régionale a pour but de favoriser le vivre ensemble et le dialogue entre les producteurs agricoles et les résidents.

Le président de la Fédération de l’UPA de la Montérégie, Christian Saint-Jacques, souligne l’importance des enjeux pour la région.

La campagne prévoit la diffusion d’information liée aux thématiques du bruit, des odeurs, du partage de la route, et des pesticides entres autres.

Cette campagne vise à d’éduquer les citoyens pour une plus grande harmonie entre les entre les deux réalités, celle agricole et celle urbaine.

Pour acheter local, il faut aussi produire localement et donc apprendre à cohabiter, estime le président de l’UPA Montérégie.

Les divers partenaires sont l’UPA de la Montérégie, treize MRC de la Montérégie, l’agglomération de Longueuil et le Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ).

Auteure: Diane Trudel