Le maire de Saint-Bruno se réjouit des finances saines de la ville

Le maire de Saint-Bruno-de-Montarville, Martin Murray, se réjouit que les finances municipales dénotent un excédent d’un peu plus de 8 M$ pour 2019.

Le rapport financier 2019, audité par la firme comptable Deloitte, a été déposé au conseil municipal du 25 août.

Il est déposé habituellement en avril, mais son dépôt a été retardé en raison de la COVID-19.

Les revenus de la Ville ont été de 77,36 M$ découlant de revenus supérieurs de 2,52 M$ et provenant de la vente de terrains et de revenus d’intérêts plus élevés que prévus.

L’excédent accumulé atteignait près de 108 M$ au 31 mars 2019, selon le rapport, soit en hausse.

L’endettement net à long terme de Saint-Bruno, qui représentait 83,2 % des revenus de la municipalité en 2013, a chuté de près de 10 points en pourcentage.

Martin Murray est inquiet pour l’avenir, car la masse salariale est en hausse de 5,2 % par rapport à l’année précédente.

Enfin, le contexte économique crée par la COVID-19 peut occasionner la possibilité de revenus moindres en droits de mutations immobilières, en ventes de terrains, en services rendus et autres pour le prochain exercice.

Puis, la quote-part versée à l‘agglomération de Longueuil, pour la prochaine année, préoccupe le maire quant aux paiements dus pour le transport collectif.

Auteur: Henri-Paul Raymond