Le Centre Saint-Maxime de Longueuil amorce un tournant dans sa nouvelle vocation

Le Centre communautaire Saint-Maxime, qui a finalement acquis l’église Saint-Maxime, sur la rue Charron à LeMoyne, a encore beaucoup de pain sur la planche avant d’ouvrir ses portes.

Selon le président du Centre communautaire et directeur général de la Corporation de développement communautaire de l’agglomération de Longueuil, Martin Boire, l’acquisition est juste une première étape.

Il ajoute que le travail ne fait que commencer pour en faire un centre communautaire familial et de pouvoir accueillir 80 enfants dans le nouveau CPE.

Il faut penser à rénover et transformer l’église pour sa nouvelle vocation et trouver l’argent nécessaire pour faire les travaux.

Il se réjouit cependant que quatre années d’efforts et de négociations soient derrière les partenaires pour clore le dossier de l’achat de la bâtisse.

Martin Boire croit que cela aurait été impossible sans le support de neuf partenaires et des organismes qui avaient foi en ce futur projet.

Une des prochaines étapes, estime la secrétaire-trésorière et directrice générale du CPE de Bloc en Bloc, Claudine Dubois Dubée, il faut maintenant que le ministère de la Famille soit proactif pour donner au futur CPE les autorisations nécessaires pour réaliser son projet dans les temps requis.

Auteur: Henri-Paul Raymond