L’avion Boeing aux ennuis de moteur samedi était équipé d’un Pratt & Whitney

L’appareil Boeing 777 de la United Airlines qui a effectué un atterrissage d’urgence à l’aéroport international de Denver samedi est équipé d’un moteur de Pratt & Whitney.

Il s’agit d’un PW4000, un moteur avec pales de ventilateur uniques à ce modèle de moteur de Boeing 777 qui ne figure dans aucun avion de la flotte canadienne.

Des pièces entourant le moteur se sont détachées et sont tombées du ciel, au-dessus de quartiers résidentiels en banlieue.

C’est arrivé alors que l’avion s’envolait pour Honolulu avec à son bord 231 passagers et une dizaine de membres de l’équipage.

Le constructeur aéronautique américain dénombre un total de 69 Boeing 777 avec les moteurs Pratt & Whitney 4000-112 en service et 59 autres en entrepôt.

Ils sont tous cloués au sol, incluant les 24 appareils de la United Airlines.

Deux compagnies aériennes japonaises en ont immobilisé 32 autres, et Asiana Airlines, neuf autres.

Korean Air envisage d’interdire les vols pour 16 de ces avions, dont six sont en service.

L’agence fédérale de régulation de l’aviation aux États-Unis (FAA) avait ordonné à United Airlines d’intensifier les inspections surtout pour les pales de ventilateur.

 Journaliste: Henri-Paul Raymond