La Prairie reçoit des appuis quant au développement de l’ancienne briqueterie

La Ville de La Prairie accumule les appuis dans sa volonté de prendre le temps nécessaire pour sonder les citoyens sur l’avenir du site de l’ancienne briqueterie situé sur son territoire.

Outre la MRC de Roussillon, qui est de son côté avec la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme, le Règlement de contrôle intérimaire (RCI 190), entré en vigueur en novembre 2017.

Cette fois-ci, la Ville reçoit une approbation de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et du Gouvernement du Québec.

Le RCI permet d’accorder à La Prairie du temps pour réfléchir à un plan pour mettre en valeur ce site de façon à satisfaire l’ensemble des citoyens.

La MRC de Roussillon rappelle sa volonté de faire cesser tous les travaux de remblai effectués par le promoteur Luc Poirier, sur l’ancien site, selon l’application du RCI.

Il s’agit d’un pouvoir exceptionnel permettant au conseil de maintenir un gel sur l’aménagement et le développement en partie ou en totalité de son territoire pour un temps limité.

La population laprairienne sera consultée le 28 janvier.

Auteur: Henri-Paul Raymond