La police de Longueuil lance un appel à la compréhension

Le Service de police de l’agglomération de Longueuil lance un appel à la population à ne tirer aucune conclusion négative envers des membres de la communauté chinoise sur le territoire.

Le SPAL a fait parvenir une lettre aux parents d’élèves qui fréquentent les écoles de la Commission scolaire Marie-Victorin (CSMV) pour qu’ils avisent leurs enfants à ne pas céder aux préjugés et à la xénophobie.

Le SPAL jumelle sa voix à celle de la CSMV pour sensibiliser les élèves, les parents et les membres du corps professoral au risque d’intimidation et propos à caractère raciste que pourrait engendrer la peur coronavirus.

Le SPAL dit qu’il faut absolument éviter tout profilage racial pouvant découler de l’association du coronavirus aux personnes d’origine asiatique ou récemment été en sol chinois.

Les policiers disent, de concert avec la santé publique et les commissions scolaires, que les autorités sont en mode prévention et sont aux aguets, mais que les risques sont tout de même minimes.

Si un doute survenait dans un établissement, les autorités immédiatement avisée seraient aptes à prendre les mesures nécessaires qui s’imposent.

Auteur : Henri-Paul Raymond