Une boulangerie de Saint-Hubert a fermé ses portes abruptement

Près d’une centaine de travailleurs de la boulangerie industrielle Aryzta dans l’arrondissement Saint-Hubert à Longueuil doivent se trouver un autre emploi.

L’entreprise a soudainement fermé ses portes en juillet dernier, avec moins de 24 heures de préavis aux salariés.

L’usine qui avait pignon sur rue Richelieu depuis 30 ans se spécialisait dans la pâte à pizza surgelée et la clientèle se trouvait dans les hôtels, les restaurants et les institutions.

Selon ce que rapporte La Presse +, la raison de la fermeture est pour centraliser les opérations dans des usines plus modernes et plus productives, notamment en Ontario.

Le volet économique aurait aussi été avancé par les gestionnaires d’Aryzta, dont la maison mère est située à Zurich.

Une aide à la relocalisation du personnel a été embauchée et une compensation de cessation d’emploi a été offerte aux travailleurs.

Auteur: Henri-Paul Raymond