Un Poly/CSAM sera implanté à Boucherville

L’entreprise québécoise Polycontrols et le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) veulent pousser les technologies de fabrication additive à base de métaux en 3D.

C’est pourquoi tous deux ont décidé d’aménager une nouvelle installation de recherche axée sur la collaboration pour aider les scientifiques et les industries de fabrication additive par projection à froid (CSAM).

En un mot, d’ici février 2020 sur le site du CNRC à Boucherville, la nouvelle installation sera en mesure d’effectuer des recherches qui vont porter sur l’industrialisation du procédé CSAM, ou l’impression en 3D.

Le but visé est d’aider les entreprises à adapter la technologie en question et en toute sécurité.

Grâce à des appuis financiers de différents partenaires, Polycontrols va mettre en œuvre la première phase du plan de croissance stratégique.

Le projet bénéficie d’un support financier d’environ 4 M$ durant les six prochaines années.

Auteur: Henri-Paul Raymond