Park Avenue de Brossard doit payer une amende exigée par l’OPC

Le Complexe de l’Auto Park Avenue inc., du boulevard Taschereau à Brossard, doit payer une amende de 6 000 $ à la suite d’une accusation portée par l’Office de la protection du consommateur (OPC).

Le Complexe de l’Auto Park Avenue inc. a plaidé coupable, le 21 février dernier.

L’Office lui reprochait d’avoir exigé un prix supérieur à celui annoncé sur son site Internet lors d’un processus de vente d’une voiture usagée en avril 2017.

L’OPC mentionne que le bon prix d’un produit ou d’un service est important et fait partie des informations primordiales pour le consommateur.

C’est illégal et interdit au Québec de demander un prix plus élevé à celui qui est annoncé.

Les commerçants sont obligés d’indiquer « tout inclus » incluant tous les frais, sauf les taxes.

Auteur: Henri-Paul Raymond