Mandat de grève chez Béton Lafarge

Près d’une centaine de travailleurs de Béton Lafarge qui travaillent à partir des installations de Montréal et Brossard a voté en fin de semaine à 100% un mandat de grève.

Ce mandat pourra être déclenché au moment jugé opportun par les travailleurs.

Le principal litige entre les deux parties est la demande du syndicat de fusionner avec une autre accréditation syndicale, afin de négocier d’une seule voix, ce que leur refuse l’employeur.

Le syndicat déplore que l’employeur veuille jouer les deux groupes les uns contre les autres, en transférant des heures de travail d’un groupe d’employés à un autre, comme moyen de pression pendant les négociations.

Une rencontre de négociation est prévue le 30 novembre à Montréal.

Journaliste: Philippe Lanoix-Meunier